Temps des fêtes

Me voici en France dans mon fief. Je suis venu retrouvé ma famille et je passe de bons moments avec mes enfants. Les villages s’organisent pour les fêtes.

Yvetot, Notre-Dame de Gravenchon et Routot ont aménagés des patinoires extérieures alors que l’on est en Seine Maritime. Cela m’a fait rire car je viens du Québec et je ne m’attendais pas du tout à voir ce genre d’installation en Normandie. Dailleurs à Routot ils ont même une patinoire sans glace. Qui l’eut cru? Eh oui ils ont mis du téflon à la place sur une sorte de Lino.

Mon fils a même fait du ski de fond à Lillebonne, disons que c’était une piste de 150 m2 sur une sorte de piste en plastic avec des vrais skis par exemple. Ce ne sont pas les idées qui manquent. Et la musique des temps des fêtes, les personnes déguisées en Pingouin et bien sûr le fameux Père Noel.

    

 

 

 

 

De gauche à droite ski de fond à Lillebonne, Patinoire à Routot puis N-D Gravenchon

Les gens sont de bonne humeur, cela fait plaisir à voir. J’ai revu d’anciens amis que je n’avais pas vu depuis des lustres. J’en ai profité pour faire de la spéléologie avec mes 3 enfants. Faire des grottes en hiver, je peux vous dire qu’il n’ y a pas grand monde. Pour ceux qui connaissent ce sont les grottes de Caumont. Ensuite on a fait une chasse au trésor ou plutôt devrais-je dire une chasse au Gouffre. Je suis toujours autant émerveillé par les enfants surtout que les miens sont encore petits, 2 faux jumeaux de 4 ans et un ainé de 7 ans. Leur regard en dit tellement long sur la joie qu’ils respirent alors je m’amuse à jouer avec leur imagination. Donc il y a un gouffre dans la forêt et il faut le trouver. Bien sûr je les ai accompagné mais j’ai tellement ri à observer leurs réactions au fil de la progression. Surtout à la fin car comme j’aime bien faire les choses en grand ce qu’ils ont vus était un vrai gouffre de 30 m de profondeur avec des grottes en dessous. Ils m’en reparlent encore de leur gouffre.

Et la surprise du retour fut de prendre le trés gros porteur airbus A380 capable d’embarquer 853 personnes sur 2 étages. Je ne vous dis pas la queue à l’embarquement et pourtant il y avait 2 gates. Cela a contrasté avec le trés petit porteur de l’aller Canadair en partance de Montréal vers New York qui a lui une capacité de 48 personnes. Ce qui n’est pas mal dans le A380 c’est son confort et j’ai bien apprécié la webcam qui montre la position de l’avion sur la piste au décollage et d’atterrisage car on est en temps réel.

Alors je vous souhaite une bonne année 2012 et n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

 

2 réflexions au sujet de « Temps des fêtes »

  1. Bravo Pierre-Antoine! Depuis votre plus tendre enfance, toi et ton frère avaient baigné dans cette ambiance haut-Alpine du contact permanent de l’homme avec la nature, d’abord par les récits que votre père vous contait, lui, le montagnard, avant de vous emmener pour de bon dans des randonnées pas toujours faciles mais d’où vous reveniez toujours, des étoiles plein les yeux!
    Tu as pris le relais. Et tu racontes les randonnées, avec ton »ressenti », sans cliché, et c’est vraiment très bien! Ta mère!

    • Merci maman pour ce beau commentaire!
      Cela m’encourage à continuer.
      En passant demain il va faire 31C sur Montréal, pas mal pour un mois de mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *